Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2008 4 04 /09 /septembre /2008 15:15

Dans la petite lutte intestine qui oppose vétérinaires et pharmaciens pour la vente des médicaments vétérinaires, le conseil d'état vient de donner raison aux revendications du syndicat vétérinaire...(plus d'infos dans le dernier numéro de "La Depêche Vétérinaire")

Partager cet article

Repost 0
Published by KASTET - dans DESSINS
commenter cet article

commentaires

chrys 06/09/2008 00:13

c'était une boutade bien sûr :)) aucun pharmacien ne passe de D.U. en médecine animale .. vu que ça n'existe pas ! par contre ils peuvent apprendre à savoir à quel moment il faut conseiller une consultation chez le véto plutôt que de conseiller la vente d'un médicament non soumis à ordonnance
En tous cas la formation du pharmacien est un réel pb ... le législateur peut décider de laisser l'éleveur libre de choisir le pharmacien ou le vétérinaire comme dispensateur des MV mais si en pratique le pharmacien n'y connaît rien ... il ne sera qu'un vendeur et rien d'autre ! entre dispenser et délivrer il y a l'acte de protection de la santé publique qui passe par le conseil, la vérification de la prescription du docteur ...
Ne serait-ce pas qu'une affaire de sous ?

au fait, la loi n'oblige pas à un examen clinique de l'animal mais à établir son diagnostic par notamment un examen clinique .. enfin c'est ce que j'ai lu dans le Code de la santé publique

chrys 06/09/2008 00:06

c'est exactement ça ! les pharmaciens revendiquent de pouvoir prescrire eux aussi des médicaments vétérinaires et pour l'obtenir répondent que ce n'est pas normal que les vétérinaires puissent prescrire sans examen clinique systématique de l'animal .. MAIS la juriste et l'ex éleveuse de chats de race pdt 12 ans leur répond :
1- leur formation en médecine vétérinaire et en pharmacie vétérinaire ne leur permet pas d'être de bons professionnels de santé dans ce domaine si spécifique ...
2- le monopole est certes partagé et ils sont l'ayant droit principal mais sans compétence dans ce domaine là ça peut faire peur aux clients des pharmaciens d'officine :-(
3- on oublie de parler de la lbierté des éleveurs quant au choix du dispensateur du MV ... moi je me pose une question : quel intérêt a l'éleveur de choisir un pharmacien ? le véto a généralement le MV en stock dans sa clinique, le pharmacien doit le commander non ? quant à assurer une sécurité supplémentaire à l'éleveur par le rôle de vérificateur de la prescription du véto, on retourne à la case départ :))
Ceci dit je n'ai rien contre les pharmaciens !!!
Mais je prépare une thèse sur le médicament vétérinaire qui me fait me poser pas mal de questions ...

Présentation

  • : KASTET
  • KASTET
  • : Vétérinaire et dessinateur/rédacteur pour la Dépêche Vétérinaire, Vetlife, le webzine canadien Le Rapporteur, la newsletter du GTV Bretagne, Le Cherche-Midi, Vetforum (2000-2001), rédacteur d'articles sur la BD populaire....retrouvez ici articles et dessins de presse
  • Contact

Copyright

Tous les dessins sont copyright Kastet. Merci de me demander l'autorisation avant ultilisation.

Recherche

Texte Libre