Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 10:51

 

Dortmunder et Parker orphelins!


Triste nouvelle pour débuter 2009 : Donald Westlake, l'écrivain, papa de l'ineffable John Dortmunder et de l'impitoyable Parker (sous le pseudonyme de Richard Stark) nous a brusquement quittés le 31 décembre 2008, suite à une crise cardiaque. Il avait 75 ans...

Je n'achète qu'un livre neuf par an : en général, c'est soit le dernier Ellroy, soit le dernier Ed Mac Bain, soit le nouveau Westlake. Et voici que ce dernier a rejoint son ami Mc Bain au paradis des auteurs de Polars.

Mais Westlake était bien plus qu'un simple auteur de polars.

Je l'avais découvert dans les années 90 au fond d'un carton de polars de la Série Noire, chiné au kilo, et la lecture des aventures burlesques du cambrioleur maladroit et poissard mais si attachant John Dortmunder et de ses amis Kelp ou Tiny m'ont sans doute alors sauvé d'une dépression imminente. Désormais, j'achetais tout ce que produisait Westlake: je découvris qu'il avait moult pseudonymes et qu'il avait connu le succès dans les années 60 avec son impitoyable et cynique gangster Parker, antithèse parfaite de Dortmunder, né plus tard d'une volonté de se « libérer » des carcans du polar pur et dur.

Je lisais aussi sa série écrite sous le nom de Tucker Coe (les enquêtes de Tobin, un ex-policier dépressif), ses autres œuvres plus iconoclastes (Ordo, Adios Shéaraze, Trop Humains...), bien avant que Westlake ne devienne à la mode, notamment avec la « réédition » de ses romans chez Rivages. Dans ces dernières années, Westlake ressuscita Parker avec grand bonheur, développa l'univers farfelu mais tellement réjouissant de Dortmunder et livra quelques grands romans, féroces satires sociales, d'une incroyable lucidité sur la société actuelle (Le Contrat, Le Couperet ou encore son diptyque sur la presse people bien plus décapant que n'importe quel reportage de « pseudos infiltrés »...)....



Il fut adapté adapté avec plus (John Boorman, Costa-Gavras, Peter Yates) ou moins (Michel Deville) de bonheur au cinéma, et j'ai même lieu de croire que la bande dessinée Le Tocard Gang doit beaucoup à la bande de Dortmunder.


Adios, Mister Westlake.


Partager cet article

Repost 0
Published by KASTET - dans ARTICLES
commenter cet article

commentaires

kastet 06/01/2009 10:25

ouais, triste nouvelle (devraient sortir encore quelques inédits du prolixe auteur mais bon...je n'aurais pas ma "pépité quasi annuelle: lire Westlake c'est du plaisir à l'état pur)
merci pour tes voeux, bonne année aussi
cordial salut,
fabrice

Moâ 05/01/2009 19:24

Kikou :0059:

J'ignorais, merci pour cet article.

Avec tous mes meilleurs vœux, bonne semaine à toâ.
Cordialement, à bientôt.

stan 05/01/2009 19:19

et crotte

Présentation

  • : KASTET
  • KASTET
  • : Vétérinaire et dessinateur/rédacteur pour la Dépêche Vétérinaire, Vetlife, le webzine canadien Le Rapporteur, la newsletter du GTV Bretagne, Le Cherche-Midi, Vetforum (2000-2001), rédacteur d'articles sur la BD populaire....retrouvez ici articles et dessins de presse
  • Contact

Copyright

Tous les dessins sont copyright Kastet. Merci de me demander l'autorisation avant ultilisation.

Recherche

Texte Libre