Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 janvier 2009 6 17 /01 /janvier /2009 11:37
L'acteur Patrick Mc Gohan qui fut le mémorable interprète du numéro 6 dans la série télévisée la plus décalée du PAF est mort.


Celui qu'on a pu voir dans divers épisodes de Colombo fut aussi l'agent secret  John Drake dans "Destination Danger" , en VO, Secret Agent, une série télévisée britannique de Ralph Smart diffusée sur la BBC de 1960 à 1968 ...

 


Cette dernière fut plusieurs fois adaptée en bande dessinée aussi bien en France qu'aux USA ou en Grande-Bretagne.

Ainsi, l'éditeur français Sagédition publia deux épisodes dans sa revue Rintintin et Rusty vedettes TV aux n° 44 et 45 (Meurtres au cirque) en 1963.

 

L'éditeur OZ a proposé de son côté une version la série par Jean Sanitas, dont le graphisme fut assuré par Mario Cubbino en 1964-65 (Télé Série Bleue).

Jesus Blasco en a dessiné une version dans la revue Lion en 1966 (semble inédite en France).

La série sera plus tard publiée aux USA par Gold Key le temps de deux numéros en novembre 1966 par Bill Lignante et en janvier 1968 par Sal Trapani.

 

 

Repost 0
31 août 2008 7 31 /08 /août /2008 10:16
 L’homme qui venait de l’Atlantide

A la fin des années 70, MARVEL, éditeur américain bien connu de super-héros publie sept comic book dessinés par Frank Robbins, directement inspirés de la série télévisée MAN FROM ATLANTIS. Cette série de 17 épisodes et 4 téléfilms fut diffusés en France à partir de 1978 sous le titre de « L’homme qui venait de l’Atlantide ». Elle s’inspirait visiblement elle-même de Submariner un très ancien personnage de BD...de la firme MARVEL.

Le héros, du nom de Mark Harris, interprété par Patrick Duffy, surtout connu pour son rôle du gentil Bobby de « Dallas » est le dernier survivant de la civilisation Atlante, recueilli de nos jours sur une plage de Californie. Avec l’aide du Dr Elizabeth Merril jouée par Belinda Montgommery, il met ses pouvoirs surhumains au service de la Marine américaine, notamment pour déjouer les plans du diabolique et barbu Dr Schubert, interprété par le mémorable et truculent Victor Buono, déjà aperçu en méchant dans les « Mystères de l’ouest ».

La BD fut traduite en France dans la revue Télé Junior à la fin des années 70. Un album regroupant différents récits a même été publié en juillet 1979, avec une couverture inédite de Parras.

Repost 0
24 juillet 2008 4 24 /07 /juillet /2008 14:56
Les séries télé en bande dessinée:

La série «Annie agent très spéciale » (Girl From Uncle en VO) met en scène Annie (April) Dancer une jeune espionne qui à l’instar de ses collègues masculins de la série « Des agents très spéciaux » travaille également pour l’organisation secrète de l’U.N.C.L.E et lutte contre les méchants de T.R.U.S.H.. Mais ce qui faisait l’originalité de la série « Man from Uncle » à savoir un russe et un américain luttant côte à côte dans un joyeux délire, a disparu et de plus, comme si les producteurs n’avaient pas osé aller jusqu’au bout de leur idée, il a fallu qu’ils adjoignent un espion mâle (Mark Slater), à la belle Annie.
Cette série, peu connue en France est en fait un spin off (série dérivée) de « Man from Uncle » (Des agents très spéciaux) : elle a été créée par Sam Rolfe et fut interprétée par Stéphanie Powers, qui deviendra par la suite célèbre pour son rôle de Jennifer Hart dans « Pour l’amour du risque »), Noel Harrison (Mark Slater) et Léo G. Carrl qui reprend son rôle d’Alexander Waverly. Elle a duré 29 épisodes de 1966 à 1967 sur NBC et a débarqué chez nous en 1969 sur la deuxième chaîne de l’ORTF.
Bien que n’ayant pas rencontré le même succès que sa célèbre devancière, elle a quand même eu droit à son adaptation en BD par l’éditeur Gold Key. Seuls 5 numéros du comic book « Girl from Uncle » dessiné par Frank Bolle, Al Mc Williams et Bill Lignante ont été publiés aux Etats-Unis par Gold Key de février 1967 à octobre 1967.
En France, on retrouve la bande dans Bonanza, une revue de Sagédition.

Fabrice Castanet.

Repost 0
16 septembre 2007 7 16 /09 /septembre /2007 18:05

Les séries télé en BD: Diffusée pour la première fois aux Etats-Unis de 1964 à 1968, la série télévisée américaine de Norman Felton Des agents très spéciaux (Man from Uncle), surfe alors sur la mode James Bond en mettant en scène de façon très débridée deux espions, un russe, Illya Kullyakin (interprété par David Mc Callum qui a notamment campé à la télévision " l’Homme Invisible ") et un américain, Napoléon Solo (interprété par Robert Vaughn qu’on a pu voir dans " L’agence tout risque "). Ils travaillent ensemble pour l’organisation secrète anti-crime U.N.C.L.E (United Network Command for Law Enforcement) qui inspira le SHIELD (ou bouclier en français) à Stan Lee pour son héros borgne Nick Fury. Les deux agents secrets affrontent une organisation de malfaisants, l’O.M.S (Organisation de Subversion Mondiale) soit dans sa version originale, T.R.U.S.H, autrement dit Technological Hierarchy for the Removal of Undesirables and the Sujugation of Humanity : comme on le voit, la série ne manque pas d’humour !man-from-uncle-gk.jpg






















Elle a donné naissance à une BD éditée aux USA par l'éditeur Gold Key de de 22 épisodes publiés de mai 1965 à avril 1969, illustrés entre autres par Don Heck (plus connu pour avoir dessiné Iron Man et autres super-héros), Mike Sekowsky, George Tuska et Joe Certa. Les textes sont pour l’essentiel de Paul S. Newman ou Dick Wood. La bande a été publiée partiellement et dans le désordre en France par l’éditeur SAGEDITION dans Rintintin et Rusty (1967-69), dans la Collection Vedettes TV (5 numéros entre 1968 et 1970) ainsi que dans Pépito ou Amok. L’éditeur la traduisait parfois maladroitement par " L’homme de l’Oncle " !des-agents-tr--s-sp--ciaux293-copie-1.jpg

Repost 0
23 août 2007 4 23 /08 /août /2007 10:03

Mister Magoo est un petit bonhomme sans âge, myope comme une taupe créé par le studio UPA de Stephen Bosustow en 1949 dans le dessin animé " Ragtime Bear ". Il a remporté deux Oscars : " When Magoo flew " (1954) et " Mister Magoo’s Puddle Jumber " (1956). Un show produit par H.G Saperstein a ensuite été diffusé à la télévision sur NBC. La myopie de Mister Magoo l’entraîne dans des situations catastrophiques et dangereuses dont il se sort toujours avec brio et sans jamais s'en rendre compte! Il s'excuse auprès de lampadaires et met même en échec les plans de bandits permettant leur arrestation sans le savoir! Il existe une autre série, "The famous adventures of Mister Magoo", dans laquelle le pmagoo-par-godard.jpgersonnage incarne des héros célèbres comme Don Quichotte, Dick Tracy ou encore Robin des Bois...C’est en 1952 que Mister Magoo apparaît pour la première fois dans un comic book : une douzaine de récits sera publiée chez DELL COMICS dans Gérald Mc Boing Boing and the near sighted Mr Maggo puis Mr Magoo, dessinés notamment par Greg Potter entre 1952 et 1953. Plus tard, Pete Alvarado reprendra le personnage sous la forme de comic strip (1964-66). En France, les aventures de Mister Magoo sont dessinées par Christian Godard (Norbert et Kari, Martin Milan) à partir de septembre 1977 dès le 1er numéro de l’hebdomadaire Télé-Junior. En albums, signalons " Une semaine de la vie prodigieuse et exaltante de Mister Magoo " chez Hachette puis un " Mister Magoo " dans la collection Télé Junior en février 1982...Un film qui n’apportera rien à la gloire du personnage est sorti en 1998, avec Leslie Nielsen dans le rôle de Magoo. Sa dernière mésaventure connue à ce jour !...

 

Repost 0
6 août 2007 1 06 /08 /août /2007 10:58

Les séries télé en BD:  La grande vallée (The Big Valley en V.O) est une série télévisée américaine comme on en faisait pas mal à l’époque : le cadre était celui du western, genre alors très populaire (maintenant c’est le policier, il n’y a qu‘à voir le succès des Experts...). Diffusée de 1965 à 1969, la série relate la vie de la famille Barkley, composée de fortes personnalités comme la chef de famille Victoria interprétée par la grande actrice de cinéma Barbara Stanwyck, petit bout de femme énergique et déterminé qui dirige d’une poigne de fer son vaste domaine californien de Stockton avec ses 5 enfants déjà adultes dont Nick (Peter Breck), Audrey jouée par Linda Evans (starisée par la suite dans " Dynastie ") et Harry qu’interprète le débutant Lee Majors (futur héros de la série " L’homme qui valait trois milliards "...qui sera aussi adaptée en BD). Bref, les points communs avec sa devancière Bonanza ne manquent pas. La série a bien entendu connu une adaptation en bande dessinée produite pala-grande-vall--e291.jpgr DELL COMICS de juin 1966 à octobre 1969 (6 numéros). Les scénarios sont signés Paul S. Newman et parmi les dessinateurs on retrouve Franck Bolle, Bob Jeanney puis rapidement Franck Springer. En France, elle est parue dans la collection Vedettes TV en 1977 ainsi que dans les revues Amok, Le Roi de la prairie et Rintintin et Rusty (1968-69) de l’éditeur Sagédition.

Repost 0
3 août 2007 5 03 /08 /août /2007 08:42
En 1970, les jeunes lecteurs de la revue Rintintin et Rusty ont pu y découvrir l’adaptation en BD, plus tard rééditée dans la collection Vedettes TV, de la série télévisée américaine hautement paranoïaque " Les envahisseurs ", diffusée sur ABC sous le titre original " The Invaders ". Cette série de SF, créée par Larry Cohen et produite par Quinn Martin n’a duré que 2 saisons aux Etats-Unis entre 1967 et 1968 mais elle a considérablement marqué les esprits. Bref, elle est culte. David Vincent joué par Roy Thinnes les a vus et ce bien avant Mulder et Scully ! Mais qui donc ? Les Envahisseurs bien sûr, autrement dit des alien extraterrestres qui, pour conquérir la planète, ont pris apparence humaine (à part le petit doigt, ils sont parfaits !)...Les épisodes publiés par Sagédition proviennent des Comic Book édités par GOLD KEY le temps de 4 numéros entre 1967 et 1968, tous illustrés par Dan Spiegle à qui on doit entre autres des épisodes de Korak, le fiston de Tarzan...mais aussi de Scoubidou, autre star télévisuelle.les-envahisseurs292-copie-1.jpg
Repost 0
16 juillet 2007 1 16 /07 /juillet /2007 08:19
Une mission difficile mais pas impossible aura été d’adapter en bande dessinée la fameuse série télévisée américaine créée et produite par Bruce Geller et diffusée durant 171 épisodes sur CBS de 1966 à 1973 ! Interprétée notamment par Peter Graves, Léonard Nimoy (le Spock de Star Trek) et Martin Landau, elle fait partie des séries cultes de la télévision américaine...Récemment, des films ont repris la franchise avec Tom Cruise en vedette, après qu’une seconde série ait sorti Mr Phelps de sa retraite de 1988 à 1990. L’équipe de Mission Impossible (en V.O, IMF : Impossible Mission Force) est composée d’agents secrets employés par le gouvernement américain pour combattre des criminels, des dictateurs ou des organisations maléfiques. Chaque épisode débute avec le leader de l’équipe (Daniel Briggs pour la première saison, puis Jim Phelps pour les suivantes) qui prend connaissance de sa nouvelle mission, charge à lui ensuite de composer son équipe....Accompagnée par un générique entêtant de Lalo Schifrin, la série utilise gadgets modernes, déguisements (ah, les masques en latex !) et coups montés dans un rythme qui n’accorde pas le moindre temps mort. Aux Etats-Unis, l’adaptation en BD par l’éditeur Gold Key n’a duré que 5 numéros entre mai 1967 et octobre 1969, soit 10 épisodes écrits par Joe Gill et Paul S.Newman et dessinés par Jack Sparling . Ils onmission-impossible.jpgt été publiés en France, ça et là par Sagédition dans ses revues Le Cheval de Fer puis Voyage au fond des mers ainsi que dans Le roi de la prairie, Tarzan Géant, Des agents très spéciaux ou encore Vedettes TV présente...
Repost 0

Présentation

  • : KASTET
  • KASTET
  • : Vétérinaire et dessinateur/rédacteur pour la Dépêche Vétérinaire, Vetlife, le webzine canadien Le Rapporteur, la newsletter du GTV Bretagne, Le Cherche-Midi, Vetforum (2000-2001), rédacteur d'articles sur la BD populaire....retrouvez ici articles et dessins de presse
  • Contact

Copyright

Tous les dessins sont copyright Kastet. Merci de me demander l'autorisation avant ultilisation.

Recherche

Texte Libre