Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2007 5 20 /07 /juillet /2007 07:56

 

 

  le-gang.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Le Tocard gang, petit bijou d’humour burlesque, injustement méconnu, est une série secondaire publiée dans les revues de l'éditeur lyonnais Lug à la fin des années 70 (Zembla et Nevada). Cette bande relate les mésaventures d’un gang de ringards, dans les années 20, qui se réunit dans l’arrière salle d’un bar de New York afin d’y préparer des coups qui foirent immanquablement. Les auteurs sont les italiens Maurizio Torelli pour le scénario et Raffaele Paparella, un dessinateur qui se distingue par un style réaliste et souple à la limite de la caricature, davantage connu pour la série Pecos Bill. Les membres du gang sont huit : chacun possède une particularité physique ou psychologique à l’origine de la plupart des situations comiques (en général très caricaturale : l’un est bigleux, l’autre bègue, etc.). Ils ne sont pas franchement sympathiques, mais plutôt médiocres et ils en viennent fréquemment aux mains entre eux ! Le chef est surnommé Le pape : c’est le cerveau, même s’il a redoublé six fois sa maternelle ! Il concocte des plans ingénieux pour dévaliser trains postaux, banques ou coffres forts mais qui finissent toujours par échouer tant par malchance qu’à cause de l’incompétence notoire des membres de son gang. S’il est le plus malin du groupe (au royaume des aveugles, les borgnes sont rois), il n’en a pas moins très mauvais caractère et on ne compte plus les raclées qu’il administre lui même à ses propres hommes ! Le reste de la bande est à l'avenant avec le pleutre et lèche bottes Tonio le sicilien,  la brute épaisse au front bas Buldozer, le mouflet Tom Pouce, le bègue Bel Canto, le maladroit Le bigleux, le gandin de la bande Rudy le gommeux et Pussy la teigne, la seule femme du gang mais une mégère et une langue de vipère ! La série possède également des personnages récurrents : outre le charcutier irascible Ravioli qui éjecte régulièrement par la peau des fesses Tonio de son magasin et sa fille Lucia dont ce dernier est amoureux, on retrouve Louie, qui est le tenancier du bar miteux de la 70ème avenue dont l’arrière salle sert de QG secret au gang (comme dans les polars mettant en scène le fameux Dortmunder de Donald Westlake) et surtout Slim la Ricane qui est le chef du gang adverse, l’ennemi intime du Pape. Il souffre d’un tic fâcheux : il rigole tout le temps même lorsqu’il se prend une trempe (une " giroflée " dans l’argot du gang)! Pour ceux qui auraient la chance de chiner de vieux numéros de Zembla avec des récits du Tocard Gang, bonne lecture!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dominik Vallet 20/07/2007 10:16

Tu devrais agrandir la taille des textes car c'est limite illisible comme ça...

KASTET 20/07/2007 10:38

C'est correctionné....

Présentation

  • : KASTET
  • KASTET
  • : Vétérinaire et dessinateur/rédacteur pour la Dépêche Vétérinaire, Vetlife, le webzine canadien Le Rapporteur, la newsletter du GTV Bretagne, Le Cherche-Midi, Vetforum (2000-2001), rédacteur d'articles sur la BD populaire....retrouvez ici articles et dessins de presse
  • Contact

Copyright

Tous les dessins sont copyright Kastet. Merci de me demander l'autorisation avant ultilisation.

Recherche

Texte Libre